MAGDA

15/04/2024

Projet MAGDA

Inauguration des opérations de Meteodrone en France

Akemi Narindal Aoki - Digital Marketing Manager
Dr. Akemi Narindal-Aoki
Sr. Content Marketing Manager
Partagez:

Financé par l'Union européenne dans le cadre de l'initiative Horizon Europe, le projet MAGDA vise à développer de meilleures prévisions météorologiques et un modèle hydrologique pour l'agriculture. Dans cet article, découvrez comment les Meteodrones de Meteomatics révolutionnent la détection atmosphérique, ainsi que leur rôle au sein du projet MAGDA.

Meteomatics rejoint le consortium MAGDA

Tout au long de l'histoire, les sociétés agricoles ont été soumises aux caprices de la météo. Aujourd'hui, la technologie aide considérablement les agriculteurs, contribuant à sécuriser la chaîne d'approvisionnement alimentaire mondiale.

Le changement climatique actuel pose de nouveaux défis aux agriculteurs, et de nombreuses initiatives ont vu le jour pour aider l'industrie agricole à s'adapter et à continuer à prospérer. Le projet MAGDA, auquel nous sommes fiers de participer, est l'une d'entre elles.

Members of the MAGDA consortium
Membres du consortium MAGDA

Programme Horizon Europe

Le changement climatique accroît les phénomènes météorologiques extrêmes en Europe, tels que les fortes précipitations, les vagues de chaleur, les vagues de froid et les conditions propices aux parasites et aux maladies agricoles.

Pour relever ces défis, l'Union européenne investit dans des initiatives de recherche visant à encourager l'innovation et à renforcer la résilience de la société face à un climat changeant. L'une de ces initiatives est Horizon Europe, qui s'étend de 2021 à 2027 (succédant à Horizon 2020).

Dans le cadre d'Horizon Europe, l'Agence de l'Union européenne pour le programme spatial (EUSPA) a lancé un appel à propositions concernant les applications EGNSS et Copernicus qui favorisent l'accord vert européen.

En 2020, le projet MAGDA (Meteorological Assimilation From Galileo and Drones for Agriculture) a commencé à prendre forme, les membres du consortium se préparant à soumettre une proposition. Alors qu'il cherchait un fournisseur de drones météorologiques, le coordinateur de MAGDA nous a contactés, initiant ainsi notre implication dans le projet. Après l'obtention du financement, le projet MAGDA a officiellement démarré en 2022.

Un accord entre l'UE et le gouvernement suisse a facilité la participation de Meteomatics au programme en tant que partenaire associé, avec un financement acheminé directement par le Secrétariat d'État suisse à la formation, à la recherche et à l'innovation (SERI).

Le projet MAGDA

Le projet MAGDA vise à créer une chaîne d'outils complète pour surveiller les conditions atmosphériques, les prévisions météorologiques et les avertissements relatifs aux phénomènes météorologiques violents, à l'irrigation et à la gestion des cultures.

Pour ce faire, le projet déploie de nouveaux réseaux de capteurs dédiés, notamment des capteurs GNSS, des capteurs météorologiques et des Meteodrones, qui sont positionnés stratégiquement près des grandes exploitations agricoles et des zones cultivées en France, en Italie et en Roumanie afin de fournir des données à haute résolution spatiale et temporelle.

En outre, MAGDA développe un système d'assimilation pour intégrer ces données dans un modèle numérique de prévision météorologique. Cette intégration devrait améliorer la précision des prévisions météorologiques à court (1 à 2 jours) et à très court terme (moins d'un jour), ce qui permettra de créer :

  • de meilleures prévisions des phénomènes météorologiques violents tels que les précipitations, la neige, la grêle, le vent et les vagues de chaleur et de froid.
  • de meilleures prévisions pour les ravageurs et les maladies agricoles d'origine météorologique.
  • un modèle hydrologique pour évaluer la performance de l'irrigation et l'utilisation de l'eau.
Eugenio realini
Eugenio Realini
CEO of GReD, MAGDA project coordinator
GReD

Nous visons à créer une chaîne d'outils efficace avec des informations faciles à utiliser pour que les agriculteurs puissent exploiter leurs champs de manière plus efficace.

Inauguration en Bourgogne, France

MAGDA Thumbnail

Le 5 mars 2024, les premiers instruments météorologiques ont été installés dans les vignobles de Bourgogne, plus précisément dans la ville de Chassagne-Montrachet. Les capteurs GNSS metIS-Hub et GeoGuard de Cap2020 et GReD ont été installés dans les vignobles de la Maison Louis Jadot, tandis que le système Meteodrone de Meteomatics a été mis en place dans le Domaine Vincent & Sophie Morey.

Cette initiative aidera les viticulteurs à protéger leurs vignes contre les conditions météorologiques défavorables telles que le gel, la grêle et les vagues de chaleur. À terme, l'objectif est de garantir des récoltes optimales et une production soutenue de vins de Bourgogne exceptionnels, malgré les défis météorologiques croissants liés au changement climatique. L'amélioration des prévisions météorologiques permettrait aux viticulteurs d'anticiper les mesures nécessaires, comme l'installation préventive de bougies pour réchauffer l'atmosphère en cas d'approche du froid ou du gel.

Utilisation du système Meteodrone/Meteobase

En présence des viticulteurs, des partenaires du projet MAGDA, des membres de la presse française et du maire local, le pilote de Meteomatics a confortablement mené les opérations depuis le siège de l'entreprise en Suisse, à environ 500 km de là. Il a contrôlé le Meteodrone à distance, du lancement à l'atterrissage, l'élevant avec succès à environ 3 000 mètres au-dessus du sol.

Notre système Meteodrone se compose d'un Meteodrone et d'une Meteobase, qui sert de station au sol pour les opérations à distance du Meteodrone. Le Meteodrone devrait voler jusqu'à quatre fois par jour pendant six mois, jusqu'à la fin des récoltes.

Lors de ces vols, le Meteodrone collecte des données météorologiques sur la température et l'humidité dans un rayon de 30 à 50 kilomètres autour de sa position. Ces données sont ensuite transmises à la Fondation de recherche CIMA, où elles sont intégrées dans un modèle visant à générer des prévisions plus précises pour la région.

Capables d'opérer dans des conditions météorologiques extrêmes, notamment des températures aussi basses que -45°C, des précipitations et des vents atteignant jusqu'à 90 km/h, les Meteodrones comblent efficacement les lacunes existantes en matière de collecte de données météorologiques en provenance de la moyenne et de la basse atmosphère.

Vol à distance depuis la Suisse

La Meteobase sert de centre opérationnel pour le Meteodrone, fournissant une infrastructure complète pour son fonctionnement. Équipée d'un ordinateur central qui supervise le contrôle des opérations, la maintenance et l'enregistrement des données météorologiques, la Meteobase comprend également une plate-forme de lancement et d'atterrissage avec une station de charge, une liaison radio et une station au sol. Un système interne de contrôle de l'air maintient des conditions idéales pour le Meteodrone, son électronique et ses batteries. Conçue pour résister à un large éventail de conditions météorologiques, la Meteobase est étanche à l'eau et à la neige et dispose d'un système efficace d'évacuation des eaux de pluie.

Andrea gatti
Andrea Gatti
Software Developer
GReD

Les Meteodrones vont totalement changer l'avenir. Le fait qu'ils puissent voler en ligne verticale est leur principal avantage.

Autorisations de vol

Meteomatics a obtenu la première autorisation de vol de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) en Suisse, sur la base des réglementations de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Grâce à cette autorisation, Meteomatics peut obtenir des approbations pour les opérations de Meteodrones dans la plupart des pays européens. En collaborant avec les autorités nationales de vol, Meteomatics peut obtenir des autorisations de vol pour ses Meteodrones dans tous les États membres de l'AESA.

Pour les opérations en France dans le cadre de MAGDA, Meteomatics a obtenu l'autorisation de vol des autorités françaises pour voler jusqu'à 3500 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer, de jour comme de nuit, y compris au-delà de la ligne de visée visuelle. Ces vols sont effectués dans un espace aérien restreint à une distance sûre des zones urbaines.

Prochaines étapes

En Italie et en Roumanie, l'accent est mis non plus sur le raisin destiné à la vinification, mais sur des cultures telles que les fruits (pommes, cerises, pêches et prunes), les fruits à coque (amandes et noisettes) et les céréales (blé, orge, maïs, tournesol et soja). Les opérations avec le GNSS et les stations météorologiques ont commencé l'année dernière. Meteomatics a récemment lancé des vols Meteodrone en Italie et se prépare actuellement à un lancement en Roumanie.

Drone magda france

Souhaitez-vous intégrer un Meteodrone dans votre projet ? Contactez-nous !

Lukas Hammerschmidt – Chief Drone Officer
Dr. Lukas Hammerschmidt
Chief Drone Officer

Expert knowledge

Get in touch - we are here for you.

Are you interested in purchasing Meteodrones? Or are you interested in new use cases? Then contact our drone experts today to learn more about the many possibilities of our Meteodrones.